Optimisation vectorielle SIMD du code de simulation Smilei

Grâce au grand challenge Irene Joliot-Curie, les équipes de la Maison de la Simulation ont vectorisé les opérateurs Particle-in-Cell du code Smilei pour fonctionner le plus rapidement possible sur les processeurs Intel de dernière génération aux capacités vectorielles SIMD. Elles ont façonné une méthode adaptative locale et temporelle inédite sur ce type de code afin de déterminer la meilleure solution entre opérateurs scalaires et opérateurs vectoriels pour ainsi obtenir l'efficacité maximale. Ces méthodes ont été testées sur des cas de production et peuvent apporter des accélérations non négligeables jusqu'à 2x dans nos études.

Prochains évènements

Retour à l'agenda