Simulation de la semi-convection dans l'atmosphère des naines brunes et des exoplanètes   

Sujet de thèse ouvert aux postulants

img

Ce sujet de thèse vise à étudier les atmosphères d’exoplanètes et de naines brunes afin d’interpréter correctement les données qui seront obtenues dans la cadre de la mission spatiale JWST (James Webb Space Telescope). Le candidat retenu développera et exécutera des simulations de calcul haute performance (HPC) de la convection « en doigt de sel » (hydrodynamique stratifiée avec des instabilités de poids moléculaire moyen) dans le cadre du projet ERC ATMO . L'application cible est la convection en doigt de sel déclenchée par des transitions chimiques (par exemple CO / CH4) dans l'atmosphère des naines brunes et des exoplanètes non-irradiées (Tremblin et al. 2016). L'objectif est de produire et d'utiliser des outils de simulation à la pointe de l’art conçus pour la prochaine génération des plus grands supercalculateurs (GPU, Xeon Phis, etc.) pour l'étude de la convection en doigt de sel dans ces objets, en utilisant un solveur numérique innovant pour les écoulement à bas et haut Mach et incluant du raffinement de maillage adaptatif (AMR). Ces résultats seront ensuite utilisés pour l'interprétation des données JWST, afin d'avoir accès à une estimation robuste de la composition chimique des atmosphères d’exoplanètes et de naines brunes.

 

Contact: pascal.tremblin@cea.fr

http://www.wilder.diskstation.me/erc-atmo/

2017_Tremblin_phd1_fr.docx (489 Ko)

 
P. Tremblin, dépêche du 16/11/2017